Lien nofollow ugc sponsored

L’algorithme de Google prend en compte les liens nofollow différemment

Google a annoncé des modifications dans son algorithme sur sa prise en compte de l’attribut nofollow. Je vous parle dans cet article de cette nouveauté qui est active à partir du 1er mars 2020. Vous saurez notamment ce que sont les nouveaux attributs sponsored et UGC.

Deux nouveaux attributs nofollow sont créés : sponsored et ugc

Tout d’abord, le moteur de recherche a annoncé que deux nouveaux attributs nofollow étaient créés : les attributs sponsored et ugc. Ces deux attributs permettent de préciser le type de lien nofollow créé.

Le nofollow « sponsored »

Ce type de lien nofollow doit être employé selon Google pour les liens qui proviennent d’un échange de lien ou d’un achat de lien. Globalement, pour tout lien créé artificiellement lors d’une campagne de netlinking. Seulement, les agences et référenceurs qui achètent des backlinks vont-ils demander à ce que ceux-ci soient inclus comme des liens sponsorisés, avec l’attribut sponsored ? Ce serait acheter un lien uniquement pour le trafic potentiel qu’il peut amener vers son site web, car apparemment, tout comme les liens nofollow classiques, les liens sponsored ne transmettraient à priori pas de PageRank. Je suis donc dubitatif quant à l’utilisation réelle de cet attribut sponsored.

Le nofollow « UGC »

Cet attribut doit être utilisé, selon Google, pour identifier les liens ajoutés par les utilisateurs. En effet UGC signifie User generated content, contenu généré par l’utilisateur. Il s’agit donc majoritairement des liens créés en commentaires. Je pense que cet attribut lui sera utilisé, notamment s’il est implanté d’office dans les CMS comme WordPress pour tous les liens créés par les internautes. Ainsi cet attribut UGC peut aider Google à identifier les liens issus d’utilisateurs.

L’attribut nofollow n’est plus qu’un signal

Enfin, la deuxième partie de l’annonce du moteur de recherche américain concerne sa manière de traiter les liens nofollow. Pour rappel jusqu’à présent, les liens nofollow n’étaient pas suivis pas les crawler du moteur de recherche. Dorénavant, Google annonce que GoogleBot est susceptible de suivre un lien nofollow s’il le juge pertinent, et peut donc crawler des pages jusqu’ici non visitées. Plus encore, le lien jugé pertinent pourrait même passer du PageRank comme un lien dofollow ! Serait-ce le signal de l’ouverture du spamco à tout va ? 

Partager sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *