Site WordPress : comment faire vos mises à jour ?

picture wordpress comment

WordPress est le CMS le plus utilisé pour la création de sites vitrine. Une fois créé, votre site WordPress a besoin de mises à jour afin de rester performant. Les mises à jour peuvent être de deux types : les mises à jour majeures et les mises à jour mineures. Dans les deux cas, elles ont pour objectif d’intégrer de nouvelles fonctionnalités au site, de corriger les bugs et les failles de sécurité. Elles nécessitent cependant de prendre certaines précautions. Découvrez comment faire les mises à jour de votre site WordPress.

Faites appel à une agence pour la maintenance de votre site WordPress

Les mises à jour WordPress sont des opérations délicates. Afin de vous assurer qu’elles se déroulent bien, il est recommandé de faire appel à des professionnels pour en assurer la maintenance, le temps de la mise à jour. C’est ce que l’on peut découvrir avec Kromaweb, une agence spécialisée dans la création et la maintenance de sites WordPress. Elle nous explique que l’intervention de professionnels spécialisés est nécessaire afin de garantir la sécurité de la mise à jour. Des problèmes d’incompatibilité peuvent en effet survenir entre la nouvelle version de WordPress et les extensions que vous aviez l’habitude d’utiliser. En assurant une bonne maintenance lors de la mise à jour, vous prévenez ce genre de situation. La maintenance consiste par ailleurs à réaliser des sauvegardes du site, pour éventuellement en restaurer une ancienne version.

Prenez certaines précautions avant de lancer les mises à jour

Outre le fait de faire appel à des experts WordPress, il est aussi important de prendre des précautions avant de réaliser les mises à jour de votre site. Assurez-vous par exemple de la disponibilité sur votre hébergeur des bonnes versions de PHP et de MySQL. La prise en charge du protocole HTTPS est aussi importante pour un bon fonctionnement de votre interface sous ce CMS.

Il est aussi recommandé de désactiver les plugins avant la mise à jour. L’idée est d’éviter le risque d’incompatibilité entre la nouvelle version et les plugins que vous utilisiez jusque-là. La réalisation d’une mise à jour WordPress est une question de timing, sachant que généralement, elle entraîne une indisponibilité momentanée du site. Veillez donc à effectuer la mise à jour à un moment où il n’y a pas un pic de trafic sur votre site.

Mise à jour de site WordPress

Effectuez la mise à jour WordPress dans un environnement test

Bien qu’elle soit destinée à améliorer les performances globales du site et intégrer de nouvelles fonctionnalités, une mise à jour WordPress n’est pas sans risque. Pour les éviter, nous vous suggérons d’utiliser un environnement test pour effectuer vos mises à jour. À cet effet, vous avez deux possibilités :

  • expérimenter les mises à jour sur un site de développement en ligne,
  • opérer dans un environnement local.

Vous pourrez ainsi vous assurer de la bonne mise en place de celles-ci

Maîtrisez les différentes possibilités de mises à jour du site

La mise à jour automatique et la mise à jour manuelle sont les deux options que vous avez pour faire évoluer votre site WordPress. Dans le cadre de la mise à jour automatique, en plus d’avoir la bonne version PHP, il vous suffit de :

  • vérifier les prérequis techniques,
  • réaliser une sauvegarde de votre base de données,
  • désactiver les extensions actives,
  • lancer la mise à jour.

S’agissant d’une mise à jour manuelle, vous devez aussi vous assurer des prérequis techniques. Sauvegardez ensuite tous vos fichiers et vos bases de données et désactivez les extensions. Enfin, glissez, déposez et écrasez les anciens fichiers par les nouveaux de la nouvelle version de WordPress.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.