dropshipping

Qu’est ce que le dropshipping ? Une arnaque ? Quel fournisseur ?

Vous vous demandez ce qu’est le dropshipping ? En effet, on en entend beaucoup parler en ce moment !

Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est le dropshipping (ou autrement appelé drop).

À la fin de cet article, vous pourrez enfin répondre à la question : qu’est-ce que le dropshipping ?

Allez, c’est parti !

Le dropshipping est un business model qui repose sur le fournisseur

En fait, le dropshipping, ça n’est rien d’autre qu’une délégation du stockage et de la livraison des produits au fournisseur.

En quoi le business model du dropshipping se démarque-t-il de celui du e-commerce classique ?

Et bien c’est simple : en dropshipping, le revendeur n’a pas de stock du produit.

Oui vous avez bien lu : en dropshipping, c’est le fournisseur du produit qui a les stocks.

C’est-à-dire que le commerçant qui vend des produits sur sa boutique en ligne en dropshipping n’a pas à acheter en gros auprès de son fournisseur et à faire des stocks : c’est très pratique pour lui.

Mieux encore, le dropshipper n’a même pas à gérer lui-même les livraisons.

C’est en effet encore le fournisseur qui, en plus d’avoir le stock, s’occupe d’envoyer les colis et de toute la logistique liée aux commandes.

Le dropshipping permet de démarrer très facilement un business en ligne

Vous l’aurez compris, il est très facile de démarrer un business de dropshipping.

Il suffit de se rendre sur un site de fournisseur, par exemple le site chinois Aliexpress, et de commencer à vendre des produits sur sa boutique en ligne.

Auparavant avec le business model du e-commerce classique, il fallait investir dans du stock et du stockage pour pouvoir se lancer dans le e-commerce.

C’est une opération beaucoup plus risquée :  il faut en effet dépenser beaucoup d’argent pour acheter un stock.  De plus, pour stocker ses produits il faut un espace, et ça coûte aussi de l’argent. Enfin, si les produits proviennent de Chine, il faut payer cher en frais de douanes par exemple. Il faut aussi assurer soi-même la livraison des produits avec un business model e-commerce classique.

Le dropshipper, lui, n’a à s’occuper de rien de tout ça. Il peut démarrer son activité en une journée : il choisit un produit sur Aliexpress, le met en vente sur sa boutique en ligne, et commence à le vendre directement en faisant de la publicité en ligne ou avec d’autres leviers marketing. Il n’y a aucun investissement à faire pour se lancer en dropshipping et ça ne prend pas beaucoup de temps de lancer un produit.

Les dérives du dropshipping : le dropshipping, une arnaque ?

Le dropshipping et Aliexpress : quand le consommateur a accès au fournisseur

Vous l’aurez compris, il est très facile de se lancer avec le système du dropshipping. C’est ainsi que des personnes, qui ne se seraient pas lancées en e-commerce classique parce que ça aurait été trop risqué avec l’important investissement de départ, se sont mises à faire du dropshipping.

Il est en effet très simple de lancer une boutique en dropshipping et de commencer à vendre des produits. Il suffit en effet de faire des publicités sur internet ou de contacter des influenceurs sur les réseaux sociaux (Instagram, YouTube, Tiktok).

Et au fur et à mesure que des personnes non formées se sont mises à faire du e-commerce, le dropshipping a commencé à avoir une mauvaise réputation en France et à être assimilé à une arnaque.

Plusieurs raisons ont mené à cette mauvaise réputation du dropshipping.

Premièrement, les dropshippers vendent pour beaucoup des produits provenant du site web chinois Aliexpress.

Sauf que le site internet Aliexpress n’est pas réservé aux e-commerçants et aux dropshipper : n’importe quel consommateur peut acheter des produits sur Aliexpress à très faible coût.

C’est ainsi que le consommateur s’aperçoit qu’on lui vend sur des boutiques des produits beaucoup plus chers qu’au prix où ils sont vendus sur Aliexpress. Or, le consommateur a directement accès au fournisseur Aliexpress au détail !

Voilà le problème du dropshipping avec Aliexpress aujourd’hui : la révolution Aliexpress, c’est que le client a directement accès au fournisseur chinois pour acheter un seul produit au détail.

Si les dropshippers continuent d’utiliser Aliexpress comme fournisseur, l’image du dropshipping en France ne va pas s’améliorer.

En effet, les consommateurs commencent à bien connaître Aliexpress et Wish. Ils commencent à avoir le réflexe de regarder sur ces plateformes chinoises si le produit que vend la boutique en ligne ne serait pas par hasard présent sur Aliexpress à moindre coût ?

Comment développer un business à long terme et investir dans ce sens quand le client peut trouver exactement votre produit beaucoup moins cher sur le site Aliexpress ? Ça n’est tout simplement pas un business model viable sur le long terme.

Des livraisons longues, des problèmes de SAV

Il y a eu de plus eu d’autres dérives dans le dropshipping : les clients qui ne reçoivent pas leur colis, ou les vendeurs qui ont un très mauvais service après-vente (SAV).

En effet, beaucoup de clients se plaignent de ne pas recevoir leur colis.

Quelles en sont les raisons ?

Eh bien le colis peut être bloqué à la douane par exemple, même si cela arrive rarement.

Ou alors le dropshipper n’a tout simplement pas envoyé le colis, et va fermer boutique dans quelques jours ou semaines et disparaître : le client n’aura plus moyen de le contacter.

Par ailleurs, les délais de livraison d’Aliexpress sont parfois très longs, allant jusqu’à plusieurs mois pour recevoir son colis. En effet, la plupart du temps les stocks de produits sont en Chine. Le client va donc être livré directement depuis la Chine par le fournisseur.

Et parfois, ces délais de livraison très longs ne sont même pas indiqués sur le site internet du vendeur.

Le client s’impatiente donc et ne comprend pas pourquoi il ne reçoit pas son colis, livré habituellement en moins de 1 semaine en e-commerce classique. Et si le service après-vente du dropshipper ne répond pas aux demandes du client, ça dégrade encore l’image du dropshipping en France.

C’est pour ces raisons que beaucoup de français pensent que le dropshipping est une arnaque.

Alors que comme nous l’avons vu en début d’article, le dropshipping ce n’est rien d’autre qu’un business model, une délégation du stockage et de la livraison des produits au fournisseur.

Cependant, il est tout à fait possible de faire du dropshipping de qualité, centré sur la satisfaction du client. En effet, certains vendeurs expérimentés font du dropshipping de manière tout à fait satisfaisante pour le client, avec un délai de livraison court et des produits qui ne proviennent pas de sites chinois accessibles aux clients comme Aliexpress.

Ainsi, on peut faire du dropshipping avec des produits de France ou d’Europe. On peut en fait faire du dropshipping avec n’importe quel produit, il suffit de passer un accord avec le fabricant du produit pour pouvoir le vendre.

Ainsi, le dropshipping peut tout à fait être transparent pour le client, quand celui-ci est livré rapidement et reçoit un produit de qualité qui est conforme à la description.

Le client sera satisfait, il pourra laisser un avis positif, et sera susceptible d’acheter de nouveau sur la boutique.

Comment faire du dropshipping ?

S’enregistrer comme micro-entreprise

La première chose à faire lorsque vous démarrez une activité de dropshipping, c’est de vous enregistrer en tant que micro entrepreneur. En effet, il est obligatoire d’avoir un statut légal pour commencer à vendre des produits en ligne. Vous devez créer une entreprise et l’immatriculer au RCS. Vous obtiendrez ainsi un numéro de SIRET et un numéro RCS, qui sont indispensables pour commencer légalement votre activité de vente en dropshipping.

Il vous faudra ensuite déclarer votre chiffre d’affaires à l’URSSAF, et tenir à jour des documents comptables listant vos ventes.

Il est simple et rapide de s’enregistrer comme micro-entreprise. De plus, la comptabilité ne prend pas beaucoup de temps.

Faire du dropshipping avec Aliexpress

Malgré l’image dégradée du dropshipping actuellement en France, vous voulez vous lancer dans ce type de commerce en ligne et vendre sans stock ?

Alors comment faire du dropshipping aujourd’hui ?

Il est possible de faire du dropshipping, comme nous l’avons vu, avec des plateformes chinoises comme Aliexpress.

Il suffit alors de choisir un produit que vous pensez qui va bien se vendre, et de le mettre en vente sur une boutique Shopify que vous aurez créé.

Il est très simple de créer une boutique avec Shopify, et ça ne vous coûtera que 29 €.

Ainsi, avec un simple investissement de 29 €, vous pouvez commencer à vendre en ligne.

Faire du dropshipping avec Aliexpress et Shopify, c’est la solution de facilité. C’est pourquoi la majorité des dropshippers commencent en utilisant ces plateformes.

Faire du dropshipping avec d’autres fournisseurs

Comme nous l’avons vu, il n’y a pas que Aliexpress comme fournisseur de dropshipping.

Si vous voulez faire du dropshipping de qualité, avec des délais de livraison intéressants pour vos clients,, il y a d’autres plateformes de dropshipping qui existent.

Vous pouvez par exemple aller sur bigbuy.eu, une plateforme de dropshipping européenne.

Vous pouvez aussi démarcher des fournisseurs français et passer des accords avec eux en les contactant et en leur proposant de vendre leurs produits en dropshipping.

Vous aurez alors un avantage concurrentiel énorme sur les autres dropshippers, qui vendent presque tous des produits venant des mêmes sites internet chinois.

Si vous choisissez un produit de qualité que les autres ne peuvent pas vendre et qui est livré rapidement, vous aurez de très bons avis et vous pourrez développer votre marque sur le long terme.

Comment vendre ses produits en dropshipping et trouver des clients ?

Pour vendre vos produits, vous pouvez par exemple faire de la publicité sur Facebook Ads. C’est ce que la majorité des dropshippers font.

Par contre, ce qu’il faut savoir c’est que Facebook commence à ne plus accepter le dropshipping. Facebook ferme en effet les comptes publicitaires des dropshippers à tour de bras. Il devient donc très difficile de faire de la publicité sur le long terme pour un site de dropshipping Aliexpress sur Facebook Ads.

Mais il y a d’autres manières de vendre vos produits si votre compte Business Manager Facebook est bloqué.

Vous pouvez par exemple faire de la publicité sur Google Ads, Google Shopping, Snapchat Ads, Pinterest Ads ou autre.

Beaucoup de dropshippers vendent aussi leurs produits en faisant des partenariats avec des influenceurs Instagram ou YouTube.

Epargnez-vous des frais publicitaires et faites du dropshipping de qualité avec le SEO

Si vous commencez à vendre vos produits sur des plateformes de publicité en ligne, vous allez vite vous rendre compte que ça coûte très cher.

La plupart des produits ne sont même pas rentables, c’est-à-dire que vous allez perdre plus d’argent que vous n’allez en gagner en vendant via les plateformes de publicité en ligne comme Facebook Ads.

C’est pour ça que les dropshippers experts lancent des boutiques à la chaîne pour trouver un produit qui va bien se vendre.

Si vous avez suivi les conseils préalables de cet article et avez choisi un produit en dropshipping qui est livré rapidement et que votre concurrence ne peut pas vendre facilement, alors vous pourrez développer votre business sur le long terme. Et ça vous donne un avantage énorme sur les autres dropshippers qui se procurent leurs produits sur Aliexpress.

Vous pourrez envisager de développer votre marque sur le long terme.

Et donc ça vous ouvre la porte du SEO.

Développer une marque sur le long terme et investir dans le SEO

Vous vous demandez ce qu’est le SEO ? Et pourquoi il est très intéressant pour votre business de dropshipping long terme ?

Le SEO, c’est du référencement naturel gratuit sur Google. C’est un canal d’acquisition qui va être extrêmement intéressant pour votre boutique en ligne uniquement si vous envisagez de la développer sur le long terme.

En effet, le référencement naturel prend plusieurs mois avant d’être rentable.

C’est-à-dire que les premiers mois, vous allez développer votre référencement naturel mais vous n’allez pas faire de ventes immédiatement.

Seulement contrairement à la publicité en ligne, l’énorme avantage du SEO, c’est que le trafic que vous allez récupérer sera entièrement gratuit et qualifié.

C’est-à-dire que vous n’aurez plus à payer des frais publicitaires à chaque vente, voire même à perdre de l’argent comme avec la publicité en ligne.

Avec le SEO, quand votre site commence à avoir de bonnes positions sur Google, vous avez du trafic qualifié gratuitement sur votre site internet.

C’est-à-dire que vous faites des ventes sans avoir à payer quoi que ce soit en publicité.

De plus, vous ciblez des personnes en recherche active, vraiment intéressées par ce que vous avez à proposer.

C’est pourquoi le référencement naturel a un retour sur investissement exceptionnel.

Et profitez-en : très peu de dropshippers investissent aujourd’hui dans le référencement naturel.

En effet, beaucoup font de la publicité en ligne et voient leur business à court terme, en lançant des produits qu’ils vont vendre quelque jours, voire quelques mois, avec des clients mécontents qui ne rachèteront pas chez eux.

Ne faites pas les mêmes erreurs : développez une marque sur le long terme avec un délai de livraison court et un produit qui qui ne se trouve pas partout.

Développez votre SEO avec un freelance SEO et vendez sans frais publicitaires avec un retour sur investissement exceptionnel.

Comment se former au dropshipping ?

Pour se former au dropshipping, il existe des formations qui coûtent des milliers d’euros.

En effet, beaucoup de gourous du dropshipping vendent leur formation à 1500€.

Alors que vous pouvez tout à fait vous former au dropshipping en regardant des vidéos gratuites sur YouTube.

Il y a en effet de très bons contenus gratuits sur Youtube, qui vous expliquent concrètement comment lancer une boutique en ligne Shopify et faire des ventes avec la publicité en ligne et les influenceurs.

Vous pouvez aussi en complément regarder les formations vidéos sur Udemy, qui sont beaucoup moins chères que les formations à 1500€, et qui sont de très bonne qualité.

Vous pouvez aussi rejoindre des groupes dropshipping sur Facebook et demander des conseils à des vendeurs en dropshipping expérimentés.

Vaut-il mieux faire du dropshipping ou du e-commerce classique ?

Eh bien ça dépend.

Ça dépend de si vous voulez créer vous-même votre produit, ou si vous voulez prendre le produit d’un fournisseur que d’autres peuvent aussi vendre.

Voulez-vous développer vous-même un produit que personne d’autre ne pourra vendre, car c’est vous qui l’aurez conçu ?

Ou voulez-vous vendre un produit que d’autres peuvent vendre, mais nécessitant beaucoup moins d’investissement au départ ?

Avez-vous de la trésorerie pour acheter un stock et vous occuper des livraisons, de la logistique ?

Êtes-vous sûr que votre produit va avoir du succès et va se vendre ?

Avez-vous fait une étude de marché et une étude concurrentielle ?

Vous pouvez aussi faire du e-commerce en achetant sur le site de grossiste Alibaba, sur lequel se fournissent quasiment tous les vendeurs Aliexpress.

Vous aurez ainsi accès aux mêmes produits qui se trouvent sur Aliexpress, mais beaucoup moins chers.

En vous fournissant sur Alibaba, vous pourrez faire des livraisons en quelques jours seulement car vous aurez fait venir votre stock en France.

Cette solution vous permet  de livrer rapidement vos clients, et vous pourrez faire des économies en achetant au gros.

Vous pourrez aussi vendre vos produits sur Amazon, car vos délais de livraison seront plus courts.

En revanche, cette solution de grossiste Alibaba ne vous permet pas de vendre un produit que vos concurrents ne vendent pas.

De plus, vous aurez à faire un investissement pour acheter un stock.

A vous de voir quelle est la meilleure stratégie pour votre business en ligne.

Une bonne solution, ça peut être de trouver un fournisseur en dropshipping (ou e-commerce classique) que vos concurrents auront beaucoup de mal à trouver. Vous pouvez aussi par la suite, si votre produit se vend énormément, passer un partenariat avec votre fournisseur pour avoir l’exclusivité, ou encore lui demander de vous créer un produit. 

 

Voilà, nous avons fait un tour de ce qu’est le dropshipping aujourd’hui, et de comment se lancer. Vous avez maintenant la réponse à votre question : « qu’est-ce que le dropshipping ?« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *